06 30 65 71 21

 

L’hydrologie dont le principe consiste à utiliser l’eau sous ses différentes formes dans un but préventif ou pour soulager, fait partie des 10 techniques utilisées en naturopathie. La bouillotte est considérée comme un outil du quotidien, particulièrement appréciée en saison froide pour ses multiples bienfaits.

QUELLE BOUILLOTTE CHOISIR ?

Il existe essentiellement deux formes de bouillottes :

  • La bouillotte en caoutchouc que l’on remplit d’eau chaude. Elle diffuse jusqu’à 8 heures sa chaleur. Il faut mettre un tissus entre la peau et la bouillotte mais beaucoup ont déjà un habillage intégré (comme celles que j’utilise ).
  • La bouillotte sèche remplie de noyaux de cerises ou de graines (lin, colza, riz…) que l’on chauffe sur un radiateur ou au four (traditionnel ou micro-onde). Sa restitution de chaleur est limitée à 1 ou 2 heures.

 

COMMENT AGIT LA BOUILLOTTE ?

La bouillotte diffuse de la chaleur au corps. Cela entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins et de ce fait, une activation de la circulation sanguine et une augmentation des échanges intracellulaires (oxygène, eau, nutriments…). La bouillotte permet de réchauffer, de décongestionner les organes et d’éliminer les déchets.

DANS QUEL CAS L’UTILISER ?

  • Douleurs de ventre : les causes peuvent être multiples (mauvaise digestion, règles douloureuses…). L’application de chaleur au niveau du foie, des reins ou encore des intestins calme ces maux en décongestionnant les zones qui en ont besoin.
  • Douleurs, fatigues musculaires et rhumatismes : la bouillotte appliquée localement au niveau de l’endroit douloureux (dos, cou…) peut remplacer la prise d’antalgiques. Attention cependant, en cas de d’entorse ou de déchirure musculaire, lorsque les muscles sont enflés, c’est une poche de froid qu’il faut !
  • Pieds et mains froids : pendant une activité calme (travail, lecture) ou en allant se coucher, si les extrémités sont froides, cela nous empêche de nous détendre ou de nous concentrer. Une bouillotte permet d’augmenter la circulation sanguine et donc de retrouver de la chaleur.
  • Stress et anxiété : lorsque la journée a été difficile, une bouillotte sur la nuque, le dos ou le plexus solaire (réseau de fibre nerveuses situé entre le nombril et le sternum) apporte du réconfort et de la détente. Pour les enfants qui ont du mal à trouver leur sommeil il existe des bouillottes-peluche qui les apaiseront et optimiseront leur sommeil.

QUELQUES RECOMMANDATIONS

  • Attention à ne pas vous brûler ! Il est recommandé de ne pas mettre d’eau bouillante dans la bouillotte. Une eau bien chaude est suffisante.
  • La bouillotte ne doit jamais être posée sur la tête ou sur le cœur.
  • L’usage de la bouillotte n’est pas recommandé pour les personnes ayant des problèmes cardiaques, rénaux ou hépatiques graves. Attention également en cas d’ulcère de l’estomac ou de varices.

Et vous, utilisez-vous une bouillotte ?